Reprogrammation moteur : Définition, avantages et inconvénients

Le moteur d’un véhicule est le cœur de ce dernier. Sans lui toutes les manipulations seraient rendues impossibles. De plus, la puissance du moteur affecte directement la puissance du véhicule. Il n’est donc pas rare que, dans la quête de performances supérieures, l’on choisisse de reprogrammer le moteur du véhicule. Cela dit, c’est une opération qui comporte des risques. Pour mieux comprendre ce concept il est important de savoir ce que c’est, d’en comprendre les avantages et en cerner les inconvénients.

La reprogrammation moteur, c’est quoi ?

reprogrammation moteur voitureEncore appelé “chiptuning” par les professionnels du domaine, la reprogrammation moteur est une opération qui consiste à modifier les paramètres du fonctionnement du moteur d’un véhicule afin d’en altérer les performances.

La reprogrammation du moteur permet d’augmenter la puissance du moteur, d’en améliorer le rendement, d’en altérer l’endurance, etc… en installant de nouveaux ajustements du moteur et de ses composants. En dehors de la reprogrammation qui consiste à changer le logiciel de bord du véhicule, il est possible de « tuner » son moteur en se servant d’un boitier additionnel qui sera installé entre l’ECU et le moteur.

Les avantages de la reprogrammation moteur

La reprogrammation moteur compte deux avantages majeurs. Le premier avantage d’une telle opération est le potentiel gain de puissance qu’on peut en tirer. L’autre avantage est qu’elle peut permettre au véhicule de rejeter moins de CO2 et donc d’être plus « vert ».

Le gain de puissance est généralement la raison qui pousse le plus de personnes à envisager la reprogrammation du moteur de leurs voitures. Ces modifications apportées au moteur permettent d’impacter la pression du carburant, la pression du turbo du véhicule, le calage des soupapes et le fonctionnement de nombreux autres composants du moteur. Cela permet d’augmenter la puissance et le couple du véhicule tout en ayant également un impact sur les plages de régime du moteur de la voiture.

De même, il est possible de tirer un meilleur rendement pour la consommation de carburant et par la même occasion, de rejeter moins de CO2. Pour ce faire, les modifications auront tendance à cibler l’amélioration du mélange air/carburant au sein du moteur.

Les inconvénients de la reprogrammation moteur

reprogrammation moteur inconvenientsMême si cette opération offre des avantages très attrayants, il existe néanmoins de sérieux inconvénients à prendre en compte. Il s’agit entre autres de :

  • La perte de la garantie du moteur : en règle générale quel que soit le produit, une fois que des modifications y sont apportées, il perd sa garantie. C’est le cas avec une reprogrammation moteur. C’est pourquoi, il est souvent recommandé d’opter pour des alternatives moins « définitives » pour booster son moteur. On pourra par exemple envisager l’utilisation d’un boîtier additionnel qu’on peut installer et démonter facilement sans toucher au moteur et à ses composants.
  • La dégradation mécanique du moteur : dans certains cas, les modifications apportées au moteur peuvent pousser ce dernier dans ses derniers retranchements. Cela peut entraîner de sérieux dégâts mécaniques, de façon prématurée. Il existe toutefois des professionnels de la reprogrammation moteur qui prennent en considération les paramètres des constructeurs afin de minimiser ces risques.
  • La légalité de la reprogrammation moteur : il est important de savoir que reprogrammer son moteur n’est pas une opération légale aux yeux de la loi. Et ce, car la reprogrammation moteur modifie les spécificités du moteur au niveau de ses composants. L’utilisation de boîtiers additionnels quant à elle est considérée comme légale dans le cas où l’automobiliste reçoit une homologation délivrée par la DRIRE et que la carte grise du véhicule fasse mention de cette reprogrammation. Il faut aussi en informer son assureur.