Tous les articles avec le tag nico rosberg

Formule 1 2013 : Mercedes W04

publié depuis Jean-Pierre

Mercedes W04

La véritable nouveauté chez Mercedes, pour cette saison 2013, n’est pas la W04, nous y reviendrons, mais bien le grand chambardement que le constructeur allemand a organisé pour son écurie de Formule 1 dans le but, non avoué mais évident, d’être champion du monde des constructeurs, et des pilotes, dans les trois années à venir.

L’Étoile a presque tout renouvelé, surtout l’encadrement de l’écurie. Exit Michael Schumacher, tout le monde le sait, place à Lewis Hamilton aux côtés de Nico Rosberg. Ross Brawn reste aussi mais voit arriver deux pointures à ses côtés, Niki Lauda, que l’on ne présente plus et qui jouera pour l’écurie le rôle que tient Helmut Marko chez Red Bull. Autre arrivée remarquée, celle de Toto Wolff, ex-Williams et qui remplace Norbert Haug à la tête de Mercedes Motorsport, qui regroupe toutes les activités sportives de la marque.

Bien sûr, Wolff tente de débaucher un ingénieur de haut niveau chez McLaren mais, si cela se réalise, ce ne sera pas avant 2014. Et ça tombe bien puisque la saison 2013 ne sera qu’une étape pour Mercedes dans la réalisation de ses objectifs, le dernier gros changement intervenant l’année prochaine avec le passage de relais du V8 atmo au profit du V6 hybride suralimenté.

Continuer de lire :: Formule 1 2013 : Mercedes W04

Formule 1, grand prix de Chine : la course

publié depuis Jean-Pierre

Formule 1, grand prix de Chine

Cela faisait 55 ans que Mercedes, en tant que constructeur, n’avait pas gagner de grand prix de Formule 1. Et cela faisait 111 courses que Nico Rosberg courrait après son premier succès. Autant dire que les vainqueurs du jour doivent être soulager par ce succès, d’autant qu’il ne doit rien au hasard ni aux circonstances de course, la Mercedes et son pilote ayant parfaitement su gérer leurs pneumatiques, contrairement aux deux premiers grand prix de la saison.

La fête aurait pu être complète sans l’erreur du stand Mercedes qui a relâché trop tôt Schumacher, alors que l’écrou de sa roue arrière droite était mal fixé. Conséquence immédiate, c’était l’abandon pour Schumi et un fort probable doublé qui s’envolait.

Autre prestation remarquée, celle de Mark Webber qui a doublé et redoublé à peu près tout le monde, pour échouer au pied du podium alors qu’il méritait bien mieux. Mais les pneus lui ont joué un mauvais tour en fin de course, tout comme à Kimi Raikkonen, encore second à dix tours de l’arrivée avant que ses pneus ne s’effondre et le fasse chuter en quatorzième position. Heureusement pour Lotus, Romain Grosjean a su, cette fois, rester sur la piste et termine sixième, lui qui a su, contrairement à son équipier, parfaitement gérer ses gommes.

Continuer de lire :: Formule 1, grand prix de Chine : la course

Formule 1, grand prix de Chine : la qualification

publié depuis Jean-Pierre

Formule 1, grand prix de Chine : la qualification

Cela fait très longtemps que Mercedes n’avait pas réaliser de doublé en qualifications d’un grand prix de Formule 1. Pour retrouver telle performance des Flèches d’Argent, il faut remonter jusqu’aux années 50, c’est dire ! Et ce n’est pas Michael Schumacher, qui partira second à la faveur de la pénalité de cinq places de Lewis Hamilton, qui réalise la pôle position mais son équipier Nico Rosberg pour qui c’est une première. Espérons pour lui que les Mercedes arriveront à être aussi performantes en course qu’aux essais.

Très belle performance également de Kamui Kobayashi et sa Sauber, quatrièmes, et de Kimi Raikkonen et sa Lotus, cinquièmes. En revanche, Sebastian Vettel continue à couler à pic avec une très modeste et éliminatoire onzième position. Mark Webber sauve l’honneur de Red Bull avec sa septième position mais ce n’est rien de dire que les monoplaces autrichiennes ne sont plus dominatrices…

Autre grosse contre-performance, celle des Ferrari, Fernando Alonso, qui doit espérer la pluie pour la course, ne terminant que neuvième et devançant une fois de plus Massa, seulement douzième. Les résultats complets et les photos sont à la suite.

Continuer de lire :: Formule 1, grand prix de Chine : la qualification

Formule 1 : officielle, Mercedes W03

publié depuis Jean-Pierre

Mercedes W03

Dernière des grosse écuries à présenter sa monoplace 2012, Mercedes l’a fait aujourd’hui sur le circuit espagnol de Barcelone où se déroulera la seconde session d’avant-saison. A l’instar des autres monoplaces de cette année, exception faite de la McLaren, la W03 exhibe elle aussi un nez cassé mais surtout un museau d’une finesse remarquable qui semble cacher un petit quelque chose…

Ross Brawn, le concepteur des Mercedes de F1, nous en dit un peu plus : “La W03 est une voiture dont, je l’espère, nous pouvons être fiers. Tout le monde a travaillé très dur pour obtenir des résultats, elle peut nous les assurer. Malgré le nez, la W03 est une interprétation élégante des nouvelles règles et une grande avancée par rapport à sa prédécesseure en termes de détail et de sophistication.

L’an passé, nous avions conçu une voiture très audacieuse mais les résultats n’avaient pas suivi. Cette expérience nous a beaucoup aidés pour dessiner la voiture de 2012. La W03 dispose d’un package plus harmonieux, qui réflète la communication entre nos équipes de Brackley et de Brixworth. La prochaine étape est de réussir de bonnes performances en piste.

Continuer de lire :: Formule 1 : officielle, Mercedes W03

Formule 1 : Jerez, jour 4

publié depuis Jean-Pierre

Formule 1 : Jerez, jour 4

Quatrième et dernier jour à Jerez pour les Formule 1 millésime 2012 et Ferrari doit pousser un ouf de soulagement à la vue du meilleur temps réalisé par Fernando Alonso. Oui, mais, car il y a un mais, ce temps est bien éloigné du meilleur de la semaine réalisé par Nico Rosberg et sa Mercedes de 2011 en 1′17″3. Du coup, ce n’est pas forcément rassurant pour la Scuderia…

Mercedes, justement, est déjà reparti en Allemagne peaufiner sa monoplace de 2012, qui ne sera présentée que le 21 février. Second, et c’est une petite surprise, le français de Toro Rosso, Jean-Eric Vergne, qui se permet de devancer Sebastian Vettel et sa Red Bull.

Lewis Hamilton est quatrième et il devance Romain Grosjean sur sa Lotus. le classement complet de la journée et les photos sont à la suite.

Continuer de lire :: Formule 1 : Jerez, jour 4

Formule 1 : Jerez, jour 3

publié depuis Jean-Pierre

Formule 1 : Jerez, jour 3

Encore une Mercedes en haut de la feuille de temps aujourd’hui à Jerez mais ce n’est pas Michael Schumacher qui conduit mais l’autre allemand de l’Etoile, Nico Rosberg. Il devance à nouveau une Lotus-Renault, décidément très en verve, pilotée aujourd’hui par le français Romain Grosjean.

Le double champion du monde en titre, Sebastian Vettel, hisse sa Red Bull-Renault en troisième position, devançant Lewis Hamilton et sa McLaren-Mercedes. Cinquième et second français de ce classement, Jean-Eric Vergne et sa Toro Rosso-Ferrari qu’il pilotait pour la première fois.

A la suite, le classement complet de la journée et les photos.

Continuer de lire :: Formule 1 : Jerez, jour 3

Formule 1 : grand prix de Belgique 2011

publié depuis Jean-Pierre


Beaucoup d’enseignements sont à tirer de ce grand prix de Belgique 2011, à commencer par le plus important, le nouveau doublé des Red Bull-Renault, Vettel terminant premier devant Webber. La concurrence, surtout symbolisée par McLaren et Ferrari, pensait peut-être avoir refait une partie du retard sur les Taureaux Rouges mais à Spa, ils ont vite déchanté car, malgré des ennuis de pneus avant, les Red Bull boys sont restés intouchables.

Le plus à même de contester leur suprématie, Lewis Hamilton, qualifié aux côtés de Vettel, s’est plus ou moins éliminé lui-même après un incident de course avec la Sauber de Kamui Kobayashi. Hamilton a perdu gros dans cette violente sortie de piste car il est maintenant distancé au championnat du monde des pilotes. En revanche, Jenson Button avait déjà perdu gros aux qualifications mais s’est montré très brillant en course, et sur le sec s’il vous plaît, en remontant de la treizième position, sa place au départ, à la troisième marche du podium. Le fait que Button sache mieux que quiconque ménager ses pneus et choisir la bonne stratégie au bon moment a encore été démontré de belle façon.

En revanche, Ferrari doit maintenant arrêter d’espérer encore quoi que ce soit aux championnats du monde des constructeurs et des pilotes. Alonso demeure un battant de première mais sa voiture n’était pas assez rapide dans la fraîcheur des Ardennes. La Ferrari préfère la chaleur et il ne reste plus qu’à espérer pour la Scuderia qu’il fasse très beau à Monza dans deux semaines… Massa a, encore une fois, confirmé qu’il est très nettement inférieur à Alonso en performances pures mais ce ne sera une surprise pour personne.

Continuer de lire :: Formule 1 : grand prix de Belgique 2011

Michael Schumacher et la F1 : stop ?

publié depuis Jean-Pierre


Mercedes GP et son directeur technique, Ross Brawn, ne doutait pas, avant cet été, de la motivation du septuple champion du monde de F1, Michael Schumacher, et de son envie d’aller au terme du contrat prévu, soit fin 2012. Mais voilà que des déclarations de l’allemand laissent planer un gros doute sur le reste de sa carrière en F1. Non content d’être dominé par Nico Rosberg, son brillant, rapide et compatriote de coéquipier, Schumi ne se trouverait plus assez motivé par la Formule 1 actuelle ! Un comble ou un constat d’échec ? Voici, en tout cas, ce qu’il a déclaré au journal Corriere dello Sport :

Je suis arrivé chez Mercedes pour une raison spécifique. Je ne voulais pas à tout prix remporter des victoires mais il s’agissait plutôt de faire évoluer l’équipe. Néanmoins, il y a un problème. C’est un fait, je suis un peu trop détendu et je ne sais pas si mon état d’esprit est une bonne chose pour l’équipe. À un certain moment, nous verrons si je dois rester ou partir.

Bon, il ne donne pas de date non plus mais il est facile de pressentir que ce serait pour la fin de l’année car Mercedes, dans ce cas, devra bien trouver un autre pilote à la hauteur des espérances et des ambitions de l’Etoile…

Formule 1, grand prix d'Allemagne : la course

publié depuis Jean-Pierre


Beaucoup de pilotes espéraient la pluie, histoire de remonter dans le classement mais bien sûr, malgré le temps maussade qui règne actuellement en Europe, cette pluie n’est pas venue. Ce qui n’a pas fait les affaires de Jenson Button, jamais dans le coup et contraint à l’abandon, et qui doit sacrément envier Lewis Hamilton, magnifique vainqueur de ce grand prix d’Allemagne. Le pilote McLaren a maté les deux Red Bull et les deux Ferrari, excusez du peu !

Au moins, Mercedes pourra se consoler en disant que c’est leur moteur qui a gagné la course car, côté écurie, ce ne fut guère brillant. Rosberg a fait ce qu’il a pu mais termine à une anonyme septième place. pire, la Mercedes est devancée par une Force India-… Mercedes, emmenée par un excellent Adrian Sutil, qui termine sixième. Quand à Michael Schumacher, il a fait le spectacle mais pas les résultats en terminant huitième. Son public sera déçu mais c’est ainsi.

Mais le pire est à chercher du côté de Lotus-Renault : Petrov ne fait pas mieux que dixième, est devancé par une Sauber (Kobayashi, neuvième) et par une Force India. Heidfeld s’est proprement fait virer par Buemi (photo) et le suisse sera sanctionné par un recul de 5 places sur la griile de départ pour le grand prix de Hongrie, le week-end prochain. Il serait grand temps pour l’écurie britannique de trouver où se situent les problèmes affectant sa monoplace…

Continuer de lire :: Formule 1, grand prix d'Allemagne : la course

Formule 1, grand prix d'Allemagne : la qualification

publié depuis Jean-Pierre



Le bricolage, conséquence des échappements dirigés vers l’arrière de la Lotus-Renault

Mark Webber sait maintenant comment fonctionnent les pneus Pirelli et ses résultats s’en ressentent puisque l’australien signe la pole position de ce grand prix d’Allemagne. Second, ce n’est pas son “ennemi intime” Sebastian Vettel, curieusement en retrait chez lui mais un étonnant et flamboyant Lewis Hamilton que l’on attendait pas à pareille fête. Vettel est donc troisième, devançant Fernando Alonso qui ne se donne que 25 % de chances de victoire demain…

Mercedes se console comme elle peut en se félicitant que Nico Rosberg devance Jenson Button, qui n’a jamais paru à l’aise et a très vite renoncé à faire un tour rapide en Q3. Il mise probablement sur la pluie pour la course… Michael Schumacher n’est que dixième, devancé par Vitaly Petrov qui enfonce son équipier, une fois de plus. La Lotus-Renault est revenue aux échappements dirigés vers l’avant après un bricolage bizarre pendant les essais libres (photo en haut de l’article).

Adrian Sutil, devant son public, a effectué une superbe qualif’ (huitième) et devance Petrov & Schumacher. Cette fois, il n’a pas planté sa voiture en Allemagne ! La grille de départ est à la suite. A noter que Sebastien Buemi a été déclassé suite à l’utilisation d’un carburant non conforme dans sa voiture. Il partira dernier.

Continuer de lire :: Formule 1, grand prix d'Allemagne : la qualification