Tous les articles avec le tag hummer chinois

Vente de Hummer : nouvelle date butoir fixée au 28 février

publié depuis Lauraux Matthieu

Hummer H2 H3 H3T 2010

Que c’est dur pour General Motors, que c’est dur. La période post-faillite fut chargée en transactions et en restructurations. Le groupe commence à voir la fin des opérations suite à l’enterrement de Pontiac et Saturn, à la vente de Saab à Spyker et enfin la conservation d’Opel/Vauxhall.

Ne reste plus que la vente Hummer qui, comme toute affaire de GM qui se respecte, ne se passe pas comme prévu. La date butoir de la vente ultime à Sichuan Tengzhong a été franchie et l’accord du gouvernement chinois, nécessaire pour clore le dossier tout comme d’autres agences du pays, n’a pas été encore obtenu.

Alors les deux partis ont décider de repousser d’un mois l’échéance. GM a donc jusqu’au 28 février pour se débarrasser de Hummer. Pendant ce temps, les ventes s’écroulent (-78% en janvier) et surtout 3.000 personnes dont l’emploi dépend de la marque sont dans l’attente.

Source : Reuters, AFP

Continuer de lire :: Vente de Hummer : nouvelle date butoir fixée au 28 février

Vente Hummer : c’est Sichuan Tengzhong !

publié depuis Lauraux Matthieu

Hummer calandre

Hier, GM avait annoncé avoir commencé l’opération de vente de sa branche Hummer, sans toutefois préciser l’acquéreur ni le montant déversé par celui-ci. Quelques heures après, le groupe américain communique et précise que l’acheteur est Sichuan Tengzhong Heavy Indutrial Machinery Co., Ltd.

On pressentait la venue des constructeurs chinois devant les moultes ventes en cours et particulièrement celle de Hummer. C’est donc du concret, après Jaguar et Land Rover indiens, Hummer est chinois ! Tengzhong n’est pas un constructeur de voitures, mais de routes et de matériel industriel.

Le PDG Tang Yi est très enthousiaste : “Nous serons investis dans Hummer et ses possibilités de recherche et développement, ce qui permettra à Hummer de mieux correspondre à la demande de nouveaux produits comme des véhicules moins polluants aux États-Unis.” Par contre, toujours pas de montant de transaction, des sources parlent de plus de 100 millions de dollars, ce qui n’est pas vraiment une surprise sachant que la vente a pu coûter de 2 à 5 fois plus cher.

Source : GM
Photo : Nati Harnik