Live Test Challenge Bibendum Michelin 2011 : Venturi Volage

Écrit par: -

Venturi Volage
Fruit du rapprochement technologique entre Venturi Automobiles et Michelin, la Venturi Volage, présentée en Europe lors du Mondial de l’Automobile 2008, aux Etats-Unis lors du NAIAS 2010 (North American International Auto Show), puis en Chine dans le Pavillon Monaco dans le cadre de l’Exposition Universelle de Shanghai 2010, se présente comme l’une (la ?) des supercars électriques les plus performantes.

Il faut dire que comme toujours chez Venturi, on a choisi de hautes technologies pour constituer cette auto : châssis coque en carbone pour un poids total de 1075 kg avec les batteries (350 kg).

Pour la motorisation, Venturi s’est associé à Michelin en retenant le principe “Active wheels” : c’est une roue à l’intérieur de laquelle on a placé suspensions et moteur électrique (mais nous développerons cette roue dans un prochain article).

Venturi Volage
Venturi VolageVenturi VolageVenturi VolageVenturi Volage

Ainsi avec cette transmission intégrale puisque chaque roue est motrice grâce à son moteur, les 220 kW, soit 300 ch n’ont pas de mal à passé au sol …

Sur ce challenge Bibendum, ces technologies associées se sont traduites par un résultat intéressant : la Volage a reçu la récompense de la meilleure accélération : le 0 à 50 km/h en seulement 2,2s.

La Vmax est quant à elle limitée à 150 km/h afin d’allonger l’autonomie des batteries.

Nous avons donc pu prendre place à bord en tant que passager sur le challenge Bibendum afin de tenter de juger de cette auto.

Une petite accélération sur une ligne droite trop courte laisse entrevoir les bonnes sensations que l’on pourrait prendre à son volant.

Au teste du rond, c’est surtout là que l’on se rend compte du bien fondé de l’ “Active Wheel”.

Comme l’amortisseur est à l’intérieur de la roue, l’auto vire à plat et change de direction sans jamais souffrir du travail de la tige d’amortisseur comme mouvement parasitant la direction.

La dissociation de la direction et de l’amortissement est actuellement un recherche importante sur les autos sportives comme Lamborghini l’a aussi fait (dans une moindre mesure) pour l’Aventador.

Venturi VolageVenturi VolageVenturi VolageVenturi Volage

C’est assez bluffant et efficace. Comme quoi, l’auto peut encore être révolutionnée.

Le futur, c’est demain ?

Posant la question au représentant de Venturi, la marque ne peut pour le moment commercialiser la Volage.

Première raison, ils dépendent de l’industrialisation de la technologie Michelin. Le Bibendum séduit de plus en plus avec sa roue moderne, la mise en production de masse pourrait bien arriver assez vite.

Ensuite à quel tarif ? Laboratoire de performances, la Volage ne serait pas donnée, pas moins que le modèle Fetish de Venturi qui possède les même performances “électriques” mais avec des solutions différentes et affichée à 300 000€.

Être performant et propre coûte encore très cher …

Fiche technique :

Type : Roadster – 2 places
4 roues motrices « Michelin Active Wheel »

Moteur Electrique : 4 moteurs-roues de puissance maxi 55 kW, soit 220 kW.
Couple maxi : 232 Nm (4 x 58 Nm) de 0 à 8 500 tr/min
Refroidissement liquide
Suspensions : Amortisseur électrique sur chaque roue de type « Michelin Active Wheel »
Batteries :

Technologie : Lithium Polymère
Energie : 45kWh
Masse des batteries: 350 kg
Refroidissement liquide
Durée de vie des batteries : supérieure à 1 500 cycles
Système de régénération à la décélération
Recharge à 80% :

Avec booster de charge externe (10 kW): 4 heures (220 V-16 A T)
Avec chargeur embarqué : 8 heures (220 V–16 A mono)

Venturi VolageVenturi Volage

Votez pour cet article: 
Aucun vote. Soyez le premier !