Les voitures les plus belles, épisode 1 : Citroën DS

Écrit par: -


Quand il s’agit de parler des plus belles voitures du monde, cette notion est tout autant subjective que d’évoquer les voitures les plus laides. Mais à contrario des voitures les moins belles, une splendide carrosserie ne garantit pas pour autant le succès commercial d’un modèle. Mais il y contribue fortement, c’est indéniable. A tout seigneur, tout honneur, commençons par celle qui est considérée comme la plus belle voiture de tous les temps. Et ce choix n’est guère sujet à discussion, c’est dire l’unanimité qu’il existe autour de cette légende.

Citroën DS

Véritable sculpture, ce qui n’est pas étonnant vu que son designer, Flaminio Bertoni, était avant tout un sculpteur, la DS démodait d’un coup l’ensemble de la production automobile mondiale lors de son apparition au salon de l’auto de Paris en 1955. Mais elle ne se contentait pas d’avoir un physique, loin de là.

La technologie déployée pour ce modèle frisait l’indécence pour ses concurrents : suspension hydropneumatique, direction assistée asservie à la vitesse (DIRAVI), volant monobranche, pavillon de toit en matériaux composites, boîte de vitesses robotisée (et oui), phares directionnels… La liste était longue et le public ne s’y trompait pas, occasionnant un monstrueux attroupement autour du stand Citroën.

Le seul défaut de la DS, oui, elle en avait quand même un, était son moteur. Citroën avait étudié un 6 cylindres à plat refroidi par air mais faute de moyens financiers, avait dû remiser ce projet alléchant. A sa place, la DS accueillait sous son long capot l’obsolète mécanique de la Traction, certes revue et corrigée mais qui détonnait franchement face à cette débauche de technologie.

Et la DS, comme toutes les très belles femmes, était une maîtresse exigeante : sa conception et sa mise au point avait été tellement coûteuse qu’elle accula ni plus ni moins Citroën à la faillite. Michelin, puis plus tard Peugeot, vinrent à la rescousse des Chevrons mais la DS restera éternelle. Au point qu’elle est toujours étonnamment actuelle et ne souffre pas de la comparaison avec les modèles de nos jours. C’est dire l’avance qu’elle avait !

Citroën DSCitroën DSCitroën DSCitroën DSCitroën DSCitroën DSCitroën DSCitroën DSCitroën DSCitroën DS

Votez pour cet article: 
Aucun vote. Soyez le premier !