Affaire Espionnage Renault : qui et pourquoi ?

Écrit par: -


L’affaire Renault va s’étoffer au fil des heures. Aujourd’hui, l’affaire est suffisamment importante pour que le Ministre de l’Industrie : Eric Besson réagisse et la qualifie de “sérieuse” au le micro de RTL.

Sérieuse car il ne s’agit pas de petites fuites mais d’un réseau de fuites mis en place par un cadre dirigeant, membre du comité de direction. Il s’agirait, selon plusieurs sources, de Michel Balthazard, directeur de la division «amont, projets et prestations», entré chez Renault il y a trente ans.

L’un de ses subordonnés, directeur des avant-projets véhicules, a aussi été incriminé et mis à pied. Cette direction se situe au cœur de la stratégie du groupe, puisqu’elle est chargée de réfléchir aux futurs véhicules, dont les voitures électriques…

Le troisième cadre impliqué est rattaché à une division tout aussi sensible, celle «du plan, du produit et des programmes». À la différence des deux autres, il travaillait exclusivement sur les véhicules électriques, comme adjoint du directeur de ce projet.

Edit 06/01/2011 à 12h00 : lien vers nouvel article avec les deux autres personnes mises en cause pour espoionnage.

Si l’on se doute que les personnes incriminés ont forcément récolté de grosses sommes d’argent en échange de ces données, à qui ont-elles bénéficiées ?

Il s’agit forcément d’un constructeur intéressé par l’avance technologiques de Renault dans ce domaine : aussi bien pour les batteries que pour le futur moteur électrique.

Le groupe n’a pour l’instant pas porté plainte, c’est assez logique puisque la mesure disciplinaire vient d’être prise. Dès que l’enquête commencera, nul doute que tout sera fait pour connaître le bénéficiaire.

On pourrait alors assisté à un jugement très sévère sur le point de vue économique pour le commanditaire. Ce n’est qu’un début !

La fiche de Michel Balthazard sur le site Renault :
Directeur de l’Amont, des Projets et des Prestations

Entre chez Renault en 1980, à la Direction des Études Carrosserie. En 1984, il prend la responsabilité du Service Études Décentralisées à l’usine de Sandouville. Il réintègre la Direction des Études Carrosserie en 1987.

En 1997, il est nommé Sous-Directeur de l’Ingénierie des Équipements Carrosserie et Montage, et devient en 1999 Directeur de l’Ingénierie Architecture et Montage. De mai 2003 à décembre 2005, il est Directeur de Programme M2S et du projet Nouvelle Laguna.

Depuis janvier 2006, il est Directeur de l’Amont, des Projets et des Prestations. Michel Balthazard est membre du Comité de Direction de Renault depuis le 2 janvier 2008.

via le Figaro

Votez pour cet article: 
Aucun vote. Soyez le premier !