Max Mosley continue de tailler des "costumes"

Écrit par: -


Quand le roi est déchu, il cherche toujours à ramener la lumière à lui. Max Mosley n’y échappe pas et après avoir diriger la F1 pendant près de 16 années, le voici devenu “critique” (comme au cinéma) des personnalités qui fréquentent les paddocks.

Après Luca di Montezemolo, le président de Ferrari, qualifié “d’esprit faible”, Mosley s’en est pris à Ari Vatanen. Selon lui, le candidat malheureux à la présidence de la Fédération Internationale de l’Automobile n’aurait pas été à la hauteur du poste.

Dans une interview accordée au magazine F1 Racing, Mosley explique que le costume aurait été trop grand pour Vatanen. “J’aurais été effrayé parce que je pense que Jean [Todt], avec ses capacités, trouve déjà la tâche compliquée. C’est beaucoup plus complexe que lorsque j’ai pris le poste [en 1993] et je pense qu’Ari aurait été complètement dépassé”, a-t-il indiqué. “Les possibilités de commettre des erreurs sont multiples et je ne pense pas qu’Ari aurait su par où commencer”, a ajouté l’homme âgé de 70 ans…

En revanche, avec ses dons de voyante extralucide, M. Mosley entrevoit déjà en Gerhard Berger, l’ancien pilote de F1 et copropriétaire de Toro Rosso entre 2006 et 2008, le digne successeur de Bernie Ecclestone, lorsque celui-ci se retirera. “Il est très intelligent et comprend le ‘business’ (…) mais il n’y a qu’une petite chance que ça arrive - je ne suis pas sûr qu’il en ait envie”, a-t-il conclu

Source Eurosport

Votez pour cet article: 
Aucun vote. Soyez le premier !  
 
 

© 2004-2014 Blogo.it, certains droits réservés sous licence Creative Commons.
Pour informations publicitaires et projets spéciaux sur Blogo contactez l'équipe commerciale dePopulis International Ltd.

Blogo è un supplément du magazine Blogo.it enregistré auprès du Tribunal de Milan n. 487/06, P. IVA 04699900967.