Nouveau radar mobile mobile : où, quand, comment ?

Écrit par: -


Un nouveau radar mobile en vigueur le 15 mars par afp

Embarqué à bord de voitures banalisées, ce nouveau dispositif, peu visible, flashe en roulant. Il entrera en service le 15 mars.

Voici la nouvelle arme de dissuasion massive des forces de l’ordre contre les automobilistes qui rouleraient un peu trop vite. Son gros défaut (du moins pour nous), c’est que ce mal est quasi-invisible. On se demande d’ailleurs comment des systèmes comme Coyote pourront prévenir de ce danger …

Comme on peut le lire dans Le Figaro :

“Vu de dehors, l’usager de la route n’a en effet aucun moyen de déceler qu’il va doubler ce véhicule bourré de matériel sophistiqué niché dans le coffre. Quand il peut s’en rendre compte, il est trop tard Car l’uniforme est là !”

Autre indice, mais également peu perceptible: un discret boîtier noir, qui n’est autre que la caméra, est installé sur le tableau de bord. Sur le devant du véhicule, près du pare-chocs, il y a aussi une drôle de plaquette noire qui pourrait mettre en alerte les automobilistes et qui émet un flash invisible. Quant à la plaque d’immatriculation de devant, et qui se retire, elle cache l’antenne radar. Une vraie voiture de James Bond.

17 départements sont concernés par le lancement de ce nouveau dispositif. Dans un premier temps : Somme, Oise, Loiret, Ille-et-Vilaine (deux dispositifs en service), Bouches-du-Rhône (deux dispositifs en service), Haute-Garonne, Rhône, Nord, Moselle, Loire-Atlantique, Gironde, Calvados, Pyrénées-Orientales, Vaucluse, Loir-et-Cher, Alpes-Maritimes et Essonne.

Mais une faille a déjà été trouvée. Le véhicule ne flashant que par l’arrière, le conducteur n’est donc pas identifiable … A bon entendeur !

Votez pour cet article: 
Aucun vote. Soyez le premier !